Auteur : journal-declic

Comment ça se reproduit une plante ?

Différents moyens existent pour permettre la reproduction des plantes à fleur. La reproduction sexuée avec des échanges de grain de pollen entre plantes différentes ou la reproduction asexuée, par la production de clones. Cet article rédigé par une classe de CM2 de l’école Ferdinand Flocon illustre schématiquement ce processus biologique.

Mesure de la sédentarité chez des collégiens et des lycéens : protocole d’étude

Les impacts de l’activité physique (AP) et puis ceux de la sédentarité sur la santé ont été bien décrits. De plus, il est maintenant bien reconnu que les effets bénéfiques de l’AP ne suffisent pas à éliminer les effets néfastes de la sédentarité. Malgré ces connaissances et les campagnes de sensibilisation une part importante de la population reste inactive et sédentaire, quel que soit l’âge. Ainsi la prévention et la promotion des comportements sains ont pris une place importante auprès de tout public. En particulier, les enfants et les adolescents sont des cibles privilégiées pour lesquels l’acquisition des bons comportements dès le plus jeune âge est indispensable. Face à ces enjeux, divers dispositifs sont déployés pour promouvoir la santé par la pratique d’une AP et la lutte contre la sédentarité, à l’image de la classe Pierre de Coubertin/Alice Milliat et du City Lab sur l’agglomération de Vichy Communauté.

Conception d’une Serre Lunaire – Partie 2

Le ravitaillement des futurs équipages sur la Lune ou Mars et la provision de nourriture fraîche se compliquent avec l’allongement des durées des missions. Une serre entièrement intégrée dans la base permettrait aux astronautes de faire pousser leurs propres fruits et légumes et ainsi d’être plus indépendants de la Terre. Le modèle retenu est un module gonflable avec un cœur rigide, comprenant une surface arable de 650 m² et produisant plus de 4100 kg de légumes frais sur les 24 mois de la mission. Cet article présente qu’une analyse détaillée des sous-systèmes de la serre, des techniques de culture, à l’éclairage, sans oublier l’arrosage, l’aération et la gestion thermique de la serre.

Conception d’une Serre Lunaire – Partie 1

Le ravitaillement des futurs équipages sur la Lune ou Mars et la provision de nourriture fraîche se compliquent avec l’allongement des durées des missions. Une serre entièrement intégrée dans la base permettrait aux astronautes de faire pousser leurs propres fruits et légumes et ainsi d’être plus indépendants de la Terre. Cet article présente la conception et le fonctionnement dans son ensemble d’une telle serre, située au pôle Nord de la Lune, de son architecture, à son transport vers la surface lunaire, sans oublier l’organisation des cycles de culture pour une production de plus de 4100 kg de légumes frais sur les 24 mois de la mission, ainsi que ses besoins en masse, énergie et eau.

Les dispositifs de soins au sein de la privation de liberté : Le détenu, un patient comme les autres ?

Tous les droits se trouvent limités lorsqu’une personne est en prison, y compris le droit à la santé. Depuis 1994, le détenu est pourtant soumis au régime de la sécurité sociale comme toute autre personne et est reconnu comme un usager du service public de la santé. Mais en réalité, l’accès aux soins est-il possible en prison et est-il identique à celui existant en milieu libre ?

Les Pokémons, la solution pour éviter une sixième extinction de masse

Comme nous, vous faites peut-être parti de cette génération Pokémon, de petits être imaginaires créés par Satoshi Taijir que nous nous plaisions à capturer sur nos consoles et à faire combattre face à d’autres dresseurs ! Vous avez certainement aussi entendu, à maintes reprises, que ce genre d’occupation était bête et qu’on aurait mieux fait d’aller…
Lire la suite

Est-ce que 2020 est la pire année sur Terre ?

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous terminons la première semaine du confinement d’automne 2020. Il est peu de dire que 2020 est une année très particulière durant laquelle ces confinements sont venus exacerbés les fragilités de notre système sanitaire et social et ont mis en exergue les inégalités, en plus des problèmes quotidiens…
Lire la suite

Des microplastiques dans le foie des anchois

Cet article a été rédigé par 3 élèves de l’option sciences du collège Albert Camus à partir du document original proposé par France Collard.
Ces élèves se sont donc intéressés à la pollution aux microplastiques qu’il est possible de retrouver dans le foie de poissons sauvages et que nous avons l’habitude de retrouver sur nos étals.
Au cours de cette réécriture mais aussi lors d’un entretien à distance, les élèves ont appris que certains polluants plastiques se retrouvaient dans des organes autres que le foie. Ce qui suscite de nombreuses interrogations de la part de la chercheuse.
Il est intéressant de constater tout le process expérimental développé par France Collard afin de mener à bien ses observations sur les tissus qu’elle a pu recueillir au cours d’une campagne de pêche scientifique de l’IFREMER.

Médor, « humain » LV1

Les amoureux des bêtes n’ont de cesse de le dire, « il ne manque que la parole » à nos amis à quatre pattes… . Si l’on a tendance à interpréter rapidement les expressions de chiens avec un anthropocentrisme certain, nous ne parvenons pas encore à comprendre leurs aboiements. En revanche, les chiens eux semblent comprendre nos palabres. C’est ce qu’ont démontré expérimentalement des chercheurs dans la revue Animal Behaviour and Cognition en 2014 dans un article intitulé « Les chiens domestiques (Canis lupus familiaris) sont sensibles aux caractéristiques « humaines » des commandes vocales » (Domestic dogs (Canis lupus familiaris) are sensitive to the « human » qualities of vocal commands (Gibson et al., 2014)).

Réponse des plantes à l’environnement spatial : Un guide pour les futurs jardiniers de l’espace

L’étude de la croissance des plantes dans l’espace a commencé par l’étude de la faisabilité de leur croissance hors de la Terre et des différences existantes entre les plantes ayant grandi sur Terre et celles ayant grandi en orbite terrestre. Petit à petit, les systèmes de croissance se sont améliorés et on a ainsi pu différencier les effets directs et indirects de l’impesanteur. En revanche, jusqu’à présent, seules des expériences à petite échelle ont été réalisées, ce qui n’a pas permis l’acquisition de données suffisantes pour prédire avec précisions les rendements des plantes en environnements de gravité réduite. Pourtant, pour développer des systèmes support-vie qui permettront de maintenir les astronautes en vie sur les missions longue durée, il faudra envisager de la culture a plus grande échelle. De nombreux challenges restent à relever pour cultiver des plantes dans l’espace, en ce qui concerne l’éclairage, l’arrosage, le choix des espèces, etc. et un effort important doit être développé sur la modélisation de leur croissance. Cela permettra d’apporter une compréhension plus vaste des phénomènes en jeu et un meilleur contrôle de leur croissance.