Le blog

Réponse des plantes à l’environnement spatial : Un guide pour les futurs jardiniers de l’espace

L’étude de la croissance des plantes dans l’espace a commencé par l’étude de la faisabilité de leur croissance hors de la Terre et des différences existantes entre les plantes ayant grandi sur Terre et celles ayant grandi en orbite terrestre. Petit à petit, les systèmes de croissance se sont améliorés et on a ainsi pu différencier les effets directs et indirects de l’impesanteur. En revanche, jusqu’à présent, seules des expériences à petite échelle ont été réalisées, ce qui n’a pas permis l’acquisition de données suffisantes pour prédire avec précisions les rendements des plantes en environnements de gravité réduite. Pourtant, pour développer des systèmes support-vie qui permettront de maintenir les astronautes en vie sur les missions longue durée, il faudra envisager de la culture a plus grande échelle. De nombreux challenges restent à relever pour cultiver des plantes dans l’espace, en ce qui concerne l’éclairage, l’arrosage, le choix des espèces, etc. et un effort important doit être développé sur la modélisation de leur croissance. Cela permettra d’apporter une compréhension plus vaste des phénomènes en jeu et un meilleur contrôle de leur croissance.

Et si on peignait les vaches avec des rayures de zèbre ?

On a eu la vache Milka et sa jolie parure violette, voici maintenant le temps des vaches grimées avec des rayures de zèbre ! Elles ne sont l’égérie d’aucune marque mais les cobayes d’une vraie expérience scientifique aux résultats surprenants. Les rayures leurs permettraient d’être beaucoup moins piquées par les mouches en tout genre. C’est ce…
Lire la suite

Le mystère de la cuillère à café perdue

Il y a des histoires dans le monde qui nous tiennent en haleine et qui font, dans notre cas, la beauté de la science. Nos plus grands écrivains de romans policiers pourraient s’inspirer de cette étude australienne qui a porté une attention toute particulière aux disparitions inexpliquées des petites cuillères dans un institut de recherche.…
Lire la suite

Pour obtenir un prix Nobel, mangez du chocolat !

C’est en tout cas ce que clame une note du Dr Messerli publiée dans le très sérieux journal « The new england journal of medicine » en 2012. Cette note, intitulée « consommation de chocolat, fonction cognitives et lauréats du prix Nobel » (Chococlate consumption, cognitive function, and Nobel laureates) est pour le moins surprenante mais est aussi porteuse…
Lire la suite

Et si on twittait dans des parcs plutôt ?

Les réseaux sociaux sont le théâtre des commentaires les plus absurdes mais aussi trop souvent haineux. Leur instantanéité nous permet de nous y exprimer sans le moindre recul sans que personne ne nous invite à le faire. Nos commentaires sont alors bien souvent l’expression de notre humeur du moment. Or ils sont également dépendant de…
Lire la suite

Le nom d’une nouvelle espèce, tout une histoire…drôle !

N’en déplaise aux créationnistes, le monde évolue constamment. Depuis la nuit des temps, de nouvelles espèces sont apparues et d’autres ont disparu du fait des changements climatiques, des interactions avec les autres espèces (comme avec l’Homme par exemple qui modifie dans une ampleur et à un rythme effréné l’environnement, ne laissant pas le temps aux…
Lire la suite

Contre l’injustice, les poupées Vaudou !

Avouez le, on en a rêvé de la poupée Vaudou qui nous permettrait de nous venger à distance. Et si on n’y croit pas, au mois cela nous soulage. Ce comportement, qui peut paraître primaire a beaucoup intéressé les scientifiques et notamment l’équipe du Dr Liang (Liang et al., 2018). Et bien, c’est maintenant prouvé,…
Lire la suite

Le mystère de la peau de banane enfin élucidé

Les articles de cette rubrique ont pour objectif de parler d’étude dont le sujet, le titre intriguent mais aux problématiques très appliquées à une question de société. Celui-ci n’a d’autres but que d’apporter les bases scientifiques à l’une des blagues les plus connues du monde, rien de plus. Les dessins animés, les jeux vidéo, films,…
Lire la suite

Une approche physique pour comprendre la croissance des plantes dans l’espace

Inclure des plantes dans les systèmes support-vie permet simultanément la production de nourriture et le recyclage de l’eau et de l’air. Pour comprendre et prédire le comportement des plantes pour une large gamme de paramètres environnementaux (par exemple : la température, la ventilation, la gravité), un modèle mécanistique est développé. L’accent ici est mis sur les influences respectives des niveaux de gravité (impesanteur, martienne, lunaire, terrestre) et de la convection forcée sur les échanges gazeux au niveau des feuilles (c’est-à-dire, la photosynthèse). Cette étude souligne l’importance d’étudier la couche limite, le but final étant de développer un modèle mécanistique complet de la croissance des plantes dans des environnements de gravite réduite.

Un algorithme pour détecter les choix passés qui impactent les choix futurs

Lorsque l’on essaye de définir un parcours de soins “standard” à l’hôpital, il faut faire appel à des méthodes qui agrègent chaque parcours de chaque patient en un parcours unique, une sorte de “résumé”. Cet exercice est souvent compliqué à cause de la nature aléatoire des parcours de soins. En matière de santé, il arrive que les choix que l’on a fait dans le passé (ex : prendre des médicaments) impactent les choix que l’on va faire dans le futur (ex : possibilité d’opération). Ces relations se perdent durant l’étape d’agrégation. Nous allons voir qu’il est possible de les retrouver.